Écritures communales en Méditerranée (XIIe-XVe siècles)

 

Les 6 et 7 juin 2013, se tiendra à l’École française de Rome (piazza Navona, 62), le premier colloque du programme « Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale (XIIe-XVe siècles) », organisé par l’ICT (Université Paris 8), l’ÉfR, le LAMOP (Université Paris 1) et le CERM (Università di Trento).

Intitulé « Codicologie et langage de la norme », ce premier colloque a pour but de décrire, pour l’Italie communale et l’espace du Midi français, les formes codicologiques et le langage des « corpus statutaires », définis comme « tout type de texte qui se présente comme une forme écrite et stabilisée du droit local, édictée par une autorité publique communale ». Il s’agit de rompre avec une approche typologique déterminée par des catégories principalement juridiques pour partir des flux documentaires. Le retour aux archives et aux manuscrits doit permettre de critiquer la réalité documentaire autonome des statuts.

Cette rencontre fera le point sur les formes matérielles de la préservation et de la transmission des corpus statutaires, les diverses formes de réécriture, les différentes copies et leurs usages, les modalités et la chronologie d’une individuation des corpus statutaires lorsqu’elle a lieu, le vocabulaire employé pour nommer ces « statuts » et l’utilisation du latin et/ou de langues vernaculaires. L’esquisse d’un panorama régional doit permettre de distinguer des pratiques locales spécifiques, de poser la question de la pertinence de l’opposition rural-urbain et de mener des comparaisons à l’échelle de l’arc méditerranéen.

Le programme


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *